Retour à la page d'accueil FLE Internet dans la classe de français langue étrangère

   _____________________________

Exploitation des situations et intentions communicatives

 

De la théorie à la pratique :
Comment faire parler ses élèves en classe de FLE

Il est toujours difficile de réussir à faire parler ses élèves en classe. Dans le cadre scolaire, collège ou lycée, le français étant une matière parmi d'autres, parfois placée en début de matinée, parfois juste avant la récréation, parfois avant un cours de maths et après un cours d'éducation physique et sportive, quand ce n'est pas en fin d'après-midi ... on a souvent du mal à ramener ses élèves à un contexte de "bain linguistique" en langue étrangère.

Alors que nous ne pouvons rien (ou pas beaucoup) contre ce genre de circonstances, tant qu'on n'imaginera pour les langues étrangères un emploi du temps différent des autres matières ... nous pouvons par contre essayer de faire de notre mieux pour que nos élèves trouvent du côté du prof un maximum d'encouragement à s'exprimer en langue étrangère.

Voici quelques trucs, que nous connaissons tous mais que nous n'appliquons pas toujours strictement :

* Dresser dès le cours élémentaire une liste de questions et d'expressions qui reviennent tout le temps en classe

Autrement dit, la liste de consignes et de phrases que les élèves vont employer systématiquement pour s'adresser au professeur, et celles que le prof emploie pour s'adresser aux élèves.

Il est essentiel de leur faire comprendre qu'ils peuvent s'adresser au prof en français tout le temps dès le premier jour de classe, à l'aide de quelques questions magiques.

Les questions magiques (pour l'expression orale)

  • Comment on dit   "X Y Z" en français ?
  • Comment dit-on  "X Y Z" en français ?
  • Comment peut-on dire "X" en français ?
  • Pour dire   "X Y Z" en français ?
    [où "XYZ" serait n'importe quel mot ou expression que l'élève ne connaît pas encore et dont il a besoin pour s'exprimer]

  • Qu'est-ce que ça veut dire, "X Y Z" ?
  • "X Y Z", qu'est-ce que ça veut dire ?
  • "X Y Z" , ça signifie quoi, exactement ?
  • "X Y Z", qu'est-ce que c'est ?
    [où "XYZ" serait n'importe quel mot ou expression entendue et que l'élève ne comprend pas]

  • Ça se prononce comment, ce mot ?
  • Ça se prononce comment, cette phrase ?
    [où "ça" serait n'importe quel mot ou expression que l'élève a sous les yeux, et qu'il doit lire ou répéter... ]

  • "X Y Z ", ça s'écrit comment, s'il vous plaît ?
  • "X Y Z" , comment ça s'ecrit ?
    [où "XYZ" serait n'importe quel mot ou expression que l'élève ne sait pas écrire. Le prof peut l'épéler ou l'écrire au tableau]
  • Pardon, Monsieur / Madame, vous pouvez répéter, s'il vous plaît ?
  • Je regrette, je ne sais pas...
  • Je regrette, je ne me rappelle pas...
  • Je regrette, mais je ne me souviens pas ...
  • Attendez, je cherche dans mon cahier de notes...


Ces questions "magiques"  s'accompagnent encore d'une longue liste de questions fréquentes que les élèves adressent à leur prof, celles que le prof adresse à ses élèves, et celles que les élèves doivent nécessairement échanger entre eux aussi bien en classe qu'en salle d'informatique lorsqu'ils travaillent à deux  avec un ordinateur.

* Liste d'expressions fréquentes ( questions, réponses) que les élèves adressent à leur prof.

* Liste d'expressions fréquentes (questions, consignes) que le prof adresse aux élèves

* Liste d'expressions fréquentes (questions, commentaires) que les élèves échangent entre eux en classe ou en salle d'informatique

                         _________________________________________

Consignes à respecter et  à faire respecter en classe de FLE

* Leur permettre de s'exprimer en langue maternelle uniquement pour le genre de questions qui n'ont rien à voir avec la classe de langue, en début de classe ou en fin de classe.

* Éviter toujours de répondre immédiatement en langue maternelle à leurs questions. Une attitude ferme s'impose ici : il faut que le prof utilise lui aussi la langue étrangère aussi souvent que possible pour toute sorte de consignes afin de leur montrer qu'ils peuvent comprendre aisément tout ce qu'on leur dit.

* Il faut donc faire un effort d'empayhie pour utiliser un niveau de langue adapté au niveau de ses élèves.

* Encourager l'expression mimique ou gestuelle lorsqu'ils n'arrivent pas à pouvoir exprimer oralement.

* Rappeler souvent la nécessité d'avoir recours aux "questions magiques"

* Plutôt que de donner immédiatement une solution, demander aux autres élèves de trouver ce que leur copain / copine n'arrive * pas à exprimer... autrement dit, ne pas prendre la parole de l'élève que lorsque la classe entière est tout à fait sans ressources.

* Trouver le moyen et le moment de remercier chaleureusement toute contribution spontanée en langue étrangère.

* Éviter le moindre reproche concernant la façon de [mal] s'exprimer ainsi que toute correction phonétique immédiate, afin de ne pas couper le flux communicatif. On peut laisser pour "tout à l'heure" une correction globale des fautes de prononciation ou des expressions fautives les plus "graves".

* Éviter de poser une question à un élève, puis à l'élève qui est à ses côtés, mais plutôt poser systématiquement deux, trois ou quatre questions au même élève, puis s'adresser à n'importe quel autre élève de la classe, au hasard, pour éviter ainsi que l'ordre d'interventions soit prévu d'avance. Même si cette stratégie est moins commode pour le prof, qui doit veiller à ce que tous les élèves participent de façon équilibrée, ça a l'avantage de garantir un peu plus d'attention de la part de tous les élèves.

* Montrer clairement qu'on leur offre à chaque fois la possibilité de s'exprimer le plus longtemps possible pour l'aider à améliorer son niveau, nullement pour les piéger.

* Choisir des activités communicatives amusantes et motivantes, donc celles qui reproduisent au maximum des situations communicatives de la vie quotidienne et celles qui leur sont familières.

* Faire donc participer ses élèves dans le choix des activités ou les sujets à développer... aussi souvent que possible. Ce qui n'empêche pas le prof d'avoir préparé au préalable un certain nombre d'options en fonction des objectifs qu'il s'est fixés et qu'il peut fournir comme alternative en cas de besoin.

* Puisque pendant une heure de cours on fait aussi de l'écrit, de la compréhension écrite sur des textes, des exercices de français, etc... consacrer une demi-heure de cours toutes les cinq heures de cours pour faire une revision de ce qui a été exploité dans les cours précédants, tout en évitant de tranformer ces revisions en tests notés.

* Miser sur la répétition comme un moyen nécessaire pour bien faire assimiler et fixer les contenus.

* Faire une place à la participation orale des élèves soit dans chaque cours, soit toutes les deux heures de cours. Il peut être utile de dresser la liste d'interventions pour l'ensemble du trimestre, en plus de celles qui font partie du développement de la classe. Ça permet de faire préparer des interventions du genre "dialogues" ou jeux de rôle, rapports de faits divers, résumés de textes courts, ... etc. en dehors de la classe.
Mais ça peut aussi bien consister à demander de faire un rapport de ce qui a été dit en classe par les élèves désignés préalablement.
Encore et toujours : pas de surprise, pas de "piège".

* Pour bien réussir les activités de production orale il faut faire un travail considérable concernant la forme interrogative, à commencer par les questions qui reviennent sans cesse en cours de langue étrangère.
Il faut aussi bien exploiter dès le début les structures permettant de répondre (au moins en partie) aux questions les plus fréquentes.
Une longue liste de mini-dialogues illustrant ce genre de questions ainsi que les réponses plausibles correspondantes serait très utile.

* Il faut avoir toujours en tête que les questions posées (le prof aux élèves ou les élèves les uns les autres) doivent avoir pour but d'encourager les les élèves à s'exprimer, non pas celui de tester leurs connaissances culturelles.

* Parallèlement, il faut éviter (et faire éviter) de poser des questions pouvant être répondues par un simple Oui ou Non.
Proscrire tous les "Est-ce que ... ?" équivaut, en fait, à miser sur l'encouragement au dialogue.

* Prévoir toujours quelques minutes pour la réflexion et la préparation de l'intervention orale qui doit suivre (à l'aide de dictionnaires, méthode utilisée, notes de classe, etc...)

*
Si l'on travaille en salle d'informatique il est convenable de faire ouvrir d'es le début 5 ou 6 fenêtres de navigation , pour avoir à portée de main un dictionnaire multilingue (TV5) , un dictionnaire de traduction, le conjugueur, une encyclopédie, un fichier de Word  où noter tout ce qui est nouveau, etc...

* Faire dresser une petite liste des mots ou expressions dont ils auront besoin pour s'exprimer avec leurs propres mots à propos de tel ou tel sujet : avant de commencer à parler, ils chercheront le sens des mots et des expressions nouveaux. Le prof peut expliquer ou traduire ce qu'ils ne trouvent pas.

* Petite typologie des activités de production orale en classe de FLE :


* Poser / Faire poser des questions portant sur le contenu d'un petit texte écrit. Poser / Faire poser des questions sur une image

* Poser / Faire poser des questions concernant les activités des élèves: d'abord au présent, puis au passé, au futur ou au conditionnel.

* Poser / Faire poser des questions concernant des sujets de conversation-débat censés être intéressants pour les adolescents (ou les adultes si c'est le cas).
Voir une liste tout prête avec des séries de questions possibles fournies comme exemples.

* Faire résumer en quelques phrases simples, toujours avec leurs propres mots, le contenu de petits textes écrits, lus chacun pour soi ou à haute voix.

* Faire résumer en quelques phrases simples, toujours avec leurs propres mots, le contenu de petits messages audio.

* Faire résumer en quelques phrases simples, toujours avec leurs propres mots, le contenu de petits clips vidéo (accompagnés de leur transcription, de préférence).

* Faire rapporter systématiquement les propos des copains de classe, surtout lorsqu'ils ont donné leurs avis sur tel ou tel sujet.

__________________________________________

Banques de questions pour les cours de conversation

Liens utiles

Bibliographie

  • Gertrude Moskowitz. Caring and Sharing in the Foreign Language Class. ASourcebook on HUmanistic Techniques. Newbury House Publishers. Rowley. Massachussets.1978
Retour à la page d'accueil FLE
haut de page                                                                                                 Sadurní Girona.  2000-2007